Nouvelle mesure de la constante de Hubble

Une nouvelle mesure indépendante de la constante de Hubble met à mal le modèle standard de la cosmologie

Voir le site : http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2017/01/une-nouvelle-mesure-independante-de-la.html

C'est un résultat exceptionnel ! Une très vaste étude vient de mesurer la constante de Hubble (H0par une toute nouvelle méthode, complètement indépendante des deux autres méthodes qui sont en désaccord entre elles : la méthode utilisant les céphéides et les supernovas et la méthode reposant sur la mesure du fond diffus cosmologique. Ce tout nouveau résultat donne une valeur de H0 très précise, qui se trouve cohérente avec les mesures récentes par les céphéides/supernovas. Les mesures issues du CMB par Planck sont donc à nouveau en difficulté, et avec elles le modèle standard de la cosmologie.

On doit cette étude à une grande collaboration internationale appelée H0LiCOW (H0 Lenses in COSMOGRAIL's Wellspring). La méthode qu'ils ont mis en oeuvre pour mesurer la constante de Hubble H0 est simple et géniale sur le papier et très innovante dans sa mise oeuvre: ils ont exploité le phénomène relativiste de lentille gravitationnelle produit par des galaxies et qui produisent un dédoublement des images de quasars situés à grande distance en arrière plan. Cinq lentilles différentes de ce type ont été exploitées. L'idée est la suivante : comme les puits gravitationnels (les cinq  galaxies massives étudiées) ne sont pas parfaitement symétriques et que les quasars d'arrière plan ne sont pas parfaitement alignés non plus dans notre ligne de visée, les images multiples qui apparaissent tout autour des galaxies massives montrent bien le même objet astrophysique démultiplié, mais avec un décalage temporel, étant donné que le chemin parcouru par la lumière pour chaque image fantôme n'est pas tout à fait le même. Et comme les quasars d'arrière plan montrant ces images multiples sont des objets qui émettent des rayonnements par bouffées très bien définies dans le temps, il est aisé de mesurer l'écart temporel qui existe entre chaque image fantôme d'un même quasar dans la lentille multiple. Or cet écart temporel dépend directement de la valeur de la constante de Hubble!

Voir le site : http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2017/01/une-nouvelle-mesure-independante-de-la.html pour la suite de l'article et d'autres figures et animations.

Voir aussi le site : https://www.sciencedaily.com/releases/2017/01/170126132624.htm